Publié le

Review Jeu Vidéo : GUNDAM BATTLE GUNPLA WARFARE

C’est le 2 juillet 2019 que Bandai Namco (Bamco pour les intimes) nous annonça, via deux trailers, la sortie de leur nouveau projet Gundam Breaker : Gundam Battle Gunpla Warfare. Initialement prévu pour une sortie globale à la date du 21 août 2019, le jeu s’avère être déjà téléchargeable en version APK sur le net (petit tuto perso à la fin de la review 😉 ).

Mais alors qu’en est-il de ce jeu ? Sommes-nous en présence d’un Gundam Breaker 3 ou d’un New Gundam Breaker ? Nous allons voir ça dans cette nouvelle review.

I- L’histoire :

Rien de nouveau comparé à ce que l’on savait déjà sur l’histoire de ce jeu. Vous êtes un nouveau venu dans un lycée, vous vous baladez tranquillement quand soudain, une jeune demoiselle (comme par hasard) viens vous parler pour devenir son partenaire dans un petit tournoi de gunpla battle. C’est par la force du destin (ou du scénario) que vous rejoignez par la suite le club de gunpla de votre lycée qui, malheureusement, est en train de perdre en intérêt et sur le point de se faire fermer par le conseil.

Il est donc logique que vous, jeune adolescent qui n’a aucune expérience dans le gunpla (toujours bon de le rappeler hein), soyez le sauveur de ce club.

 







Le mode histoire est assez simple et sera pour l’instant en version anglaise (une version française serait disponible à la sortie du jeu.). Pas de doublage cependant, juste des petits mots qui introduiront la phrase de l’interlocuteur. Petit point assez sympathique, mais qui n’impacte pas le jeu, vous allez avoir à certains moments des phases de dialogue entre deux missions du mode histoire. Ces phases sont souvent accompagnées de passage où votre personnage prendra la parole pour répondre, à vous de répondre selon vos goûts, mais cela n’influencera pas du tout le déroulement de l’histoire.

II- Le Gameplay

Je t’ai entendu toi au fond, tu te dis sûrement “Ouais bon l’histoire est un peu cliché” et tu n’as pas du tout tort. “Mais qu’en est-il du gameplay ? Comment on peut jouer au jeu sur notre petit écran de smartphone ?

Le principe des Gundam Breaker est assez simple, vous avez votre robot intitulé gunpla, vous pourrez le personnaliser avec différentes pièces venant des différentes licences Gundam (mais on en reviendra au chapitre 3.) et vous vous battez avec dans les missions des différents modes où vous allez affronter des ennemis dans une sorte d’arène.






Pour vous déplacer, vous pouvez utiliser votre doigt sur l’écran, comme avec un joystick, des rapides glissades sur l’écran permettent de faire des accélérations consommant la barre en cercle à côté des barres de vie en bleu et d’énergie en orange.
Dès que votre unité est à portée de l’ennemi, il porte automatique un combo de 4 coups au corps-à-corps avant de faire une petite pause pour refaire un combo. Une petite astuce, à ce moment-là, utilisé votre bouclier.

Niveau HUD, on a :
 en haut le temps restant pour finir la mission
 en bas à gauche le bouclier et à droite l’arme à distance
 les trois ronds correspondent aux compétences de votre unité, les EX Skills.
 les boutons Go/Stay permettent de choisir si vous déplacer votre mécha manuellement (Stay) ou automatiquement vers l’ennemie (Go).
le bouton situé au-dessus permettent le verrouillage automatique des ennemies.

III- Personnalisation

Rentrons dans le vif du sujet, ce qui fait l’essence de Gundam Breaker, c’est le gunpla et donc la personnalisation, la customisation de votre unité. Et pour le coup, le jeu suit fidèlement ce que nous proposaient les jeux de la licence Gundam Breaker.

Votre unité est composée de plusieurs pièces venant des différents mécha de l’univers gundam. Chaque pièce possède un attribut compris entre 3 possibilités (Power, Speed et Technique), cet attribut permettra, selon le nombre de pièces majorant votre kit, de fixer les paramètres de votre unité.

De plus, chaque pièce possède un rang de rareté allant de 1 étoile à 5 étoiles, un effet de passif ainsi qu’un niveau que vous pourrez augmenter en lui faisant un upgrade avec soit d’autres pièces, soit des consommables récupérées en cadeau de connexion, en récompense de mission, etc…

En plus des paramètres, vous pourrez récupérer quelques pièces possédant des mécha des EX Skill. Votre mécha peut en équiper 3, ses compétences d’action vous permettront de faire plus de dégâts ou bien de vous apporter des bonus de support. 

Et enfin, vous pourrez équiper à votre mécha un IA pilot qui apportera un bonus supplémentaire, en général les IA pilot sont des pilotes de mécha venant de l’univers Gundam.

 

 

 

 

Il est bon de préciser que Gundam Battle Gunpla Warfare est ce qu’on appelle un gacha game, cela veut dire qu’il y a, par un système d’invocation aléatoire, un moyen de récupérer des pièces de customisation via des portails. Ces portails proposent donc de récupérer des pièces soit avec des Haro Chips, monnaie récupérable via les quêtes ou avec de la monnaie réelle (ATTENTION, il n’est pas obligatoire d’acheter des Haro Chips) soit par des Friend Points que l’on récupère en jouant avec les kits de nos amis.

Sur les portails où les invocations coûtent des Haro Chips, vous aurez le choix entre faire l’invocation d’une pièce pour 150 Haro Chips ou l’invocation de 10 pièces d’un coup pour 1500 Haro Chips. Cependant il est fortement conseillé d’économiser pour une invocation à 1500 puisque cette dernière vous assure une pièce à 3 étoiles ou plus.

 

 

 

 

Concernant la colorisation de votre kit, vous avez divers schémas de couleur prédéfinie à débloquer et à appliquer soit dans l’intégralité du mécha, soit pièce par pièce. Il y a aussi la possibilité d’appliquer des autocollants sur votre robot pour lui donner un style unique.

Vous débloquerez au fur et à mesure de nouveau schéma de couleur en farmant les pièces. Lorsque vous récupérez toutes les pièces d’un gundam, en allant des la partie Collection de votre menu, vous débloquerez le schéma de couleur qui lui est propre, l’art box et des autocollants.

Tout cela vous permettra après de faire des séances photo de votre kit en modifiant sa pose, l’arme qu’il porte et le paysage. Cela afin de personnaliser votre profil avec une magnifique photo, ou bien de la partager à vos amis.

IV- Les modes de jeu

Le jeu propose divers modes de missions tel que les Story Missions où vous pourrez suivre l’histoire du jeu, les Tutorials Missions afin de refaire le tutoriel au cas où vous auriez raté quelque chose, les Free Missions pour jouer des escarmouches différentes de ceux des histoires, les Daily Missions qui font office de missions de farm (argent, consommable d’upgradeetc…), les Event qui permettront de faire des missions limitées et l’Arena qui sera l’aspect PvP du jeu (mode qui sera ouvert par période).

Chose à savoir, chaque mission dans le jeu coûte des points d’EN, ces points qui seront dépensés, seront rechargés après un court laps de temps (il s’agit d’un système vous empêchant de farmer sans arrêt les missions).

Bien évidemment, comme tout jeu récent, un système de quête avec divers objectifs permettra aux joueurs de récupérer des récompenses journalières ou uniques.

V- Mon avis

De ce que j’ai pu tester actuellement, le nouveau jeu de Bamco pourrait s’avérer être un bon petit passe temps dans les transports. Malheureusement, le jeu étant assez gourmand, un téléphone avec pas mal de RAM est fortement conseillé et une batterie externe est presque obligatoire puisque le jeu va siphonner très rapidement votre batterie.

Néanmoins, l’adaptation du gameplay sur smartphone de Gundam Breaker est assez bien réussi via le système de déplacement automatique de votre gunpla, laissant ainsi à vos doigts un accès plus facile aux autres boutons tels que le shield, les EX Skills ou l’arme à distance.

Je tiens tout de même a préciser un point TRÈS IMPORTANT, Gundam Battle Gunpla Warfare est ce qu’on appelle un gacha game payant. Même si le jeu est gratuit, il y a des micro-transactions permettant l’achat de Haro Chips, la monnaie nécessaire pour récupérer des pièces rares et puissantes pour votre kit. EN AUCUN CAS IL EST OBLIGATOIRE DE DÉPENSER DE L’ARGENT, je vous rappelle que le contenu de ce jeu est totalement virtuel. Étant un gros joueur de gacha game, je peux très aisément vous mettre en garde sur ce genre de pratique qui peut être, fait de façon répétitive et non contrôlé, une addiction au même titre que les jeux d’argent et de hasard.

VI- Conseil Installation

Concernant l’installation du jeu pour ceux qui ne veulent pas attendre la sortie officielle du 21 août 2019, vous avez plusieurs possibilités, soit vous récupérez l’apk de l’appli et vous l’installez sur le téléphone avec un installateur d’apk, soit vous utilisez ma solution qui est plus pratique à long terme.

En effet, la première solution est rapide mais nécessitera une mise à jour manuelle de l’application en téléchargeant à chaque fois la nouvelle version de l’apk lorsque cette dernière est disponible, et c’est rarement le jour J.

Ma solution nécessite l’installation d’un apk tiers que certaines personnes devraient connaître. Il s’agit de QooApp qui est l’équivalent asiatique du Play Store ou de l’App Store. Vous récupérez l’apk de QooApp sur le net (en général QooApp a un site), vous l’installez sur votre téléphone et à partir de ce store, vous recherchez Gundam Battle Gunpla Warfare Asia (IMPORTANT, n’oubliez pas la mention Asia pour avoir le jeu en anglais.). L’intérêt de passer par QooApp est d’éviter le téléchargement répétitif de l’apk du jeu puisque la mise à jour se fera via QooApp directement lorsqu’elle sera disponible.

Akimiru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *