Publié le

Review : ARX-7 Arbalest ver.IV (1/60) de Bandai

Review : ARX-7 Arbalest ver.IV (1/60) de Bandai

Salut ici Mika pour vous faire une petite review d’un kit, L’Arbalest ver.4, mecha au 1/60 venant de la série animé Full Metal Panic Invisible Victory.

Nouvelle licence de Bandai (en termes de modélisme), d’une taille d’environ 14cm (taille moyenne des high grades).

 

Le contenu de la boite:

un manuel en japonais et en anglais.

Plusieurs grappes:

 

Les différentes parties et articulations:

La tête:

Le torse:

Le torse possède de nombreuses articulations à commencer par une double articulation située sur le bas du torse, il possède aussi une articulation au niveau des épaules qui lui permet des poses plus complexes.

Les bras:

Les bras sont avec une double articulation au coude et aux épaules, qui lui permet des mouvements plus amples et fournit avec deux paires de mains.

Les jambes:


Il possède des double articulation pour les cheville et les genoux pour des pose dynamique.

Les armes:

Un fusil a pompe (type spazz 12):

Un fusil d’assaut:

Un couteau de combat:

Quelques poses possibles:

Comparaison:

Nous avons à gauche l’Arbalest (1/60 bandai) et à droite le HGBD Age II Magnum

Conclusion

ce kit a de quoi faire que se soit en terme de détails ou de montage, il convient aussi bien au novice qu’au vétéran du PLAMO, je le conseille chaudement.

Possédant des articulations amples, il peut adopter une large gamme de positions dynamiques, fourni avec de nombreux accessoire il saura attiser votre envie de construire. Cette nouvelle licence de bandai promet un avenir radieux.

 

Hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires pour améliorer les prochaines reviews ! Merci!

C’était Mika pour Rise of Gunpla merci de votre lecture.

Publié le

Review : New Gundam Breaker [PC]

Lorsque l’on parle de jeux vidéo et de gunpla, il y a de forte chance qu’une série de jeux vidéo revienne toujours dans la bouche des fans, il s’agit de la série des Gundam Breaker. Développé par Craft & Meister Co., Ltd et édité par la firme BANDAI NAMCO Entertainment, la série des Gundam Breaker n’a qu’un seul but : créer son propre gunpla, l’évoluer et le jouer dans diverses missions.

Leur nouvelle création sortie le 22 juin 2018 sur PS4 et récemment, le 24 septembre 2018 sur Steam, le tant attendu New Gundam Breaker, a fortement fait parler de lui. Il s’agit du premier Gundam Breaker à faire son apparition en Europe mais surtout sur PC, sur la plateforme Steam, avec les voix originelles et une traduction européenne (français, anglaise, italienne, etc…). Malheureusement, il a aussi fait parler de lui en mal à cause de plusieurs problèmes faisant de lui le pire jeu Gundam Breaker. Alors qu’en est-il réellement ? Pourquoi un tel acharnement de la communauté ? Après plusieurs heures de jeu, je vais vous donner mon avis à travers cette « petite » review.

Avant de commencer, deux points me semble être important à préciser, tout d’abords il est purement inutile de comparer New Gundam Breaker avec ces prédécesseurs. Lors de divers interviews, il a été précisé par les développeurs que leur jeu ne serait pas une suite aux Gundam Breaker, qu’ils prenaient une nouvelle direction tout en gardant le gameplay original. Ensuite, récemment un communiqué de presse de la part de l’équipe a été fait pour présenter leur excuse concernant la déception qu’à engendrer leur jeu et que plusieurs patchs, et possiblement un rework, sont en cours afin d’améliorer la jouabilité du jeu. A voir donc comment les choses vont évoluer. Ah et aussi, cette review se concentre sur la version PC du jeu et non la version PS4 qui rame du cul, et du mode solo car le mode multi n’est pas peuplé de joueurs au moment où j’écris ces lignes.

 

Scénario :

Le scénario n’est pas bien compliqué à comprendre, vous êtes un nouvel élève fraîchement débarqué dans l’école Gunbre High School. Il s’agit tout bêtement d’une école où on apprend le montage, la customisation et le combat de gunpla, une sorte d’académie de l’esport du gunpla. Et comme tous les héros d’animé japonais, vous allez être impliqué malgré vous dans les affaires de l’école qui se trouve être sous le joug du Conseil des Elèves dont l’esprit est que les forts doivent rester fort et les faibles doivent rester en dessous des forts.

Mon AVIS :

De mon point de vue, le scénario tient sur un bout de papier mais reste quand même la base de ce qu’on peut retrouver dans un bon nombre de jeux japonais shonen ayant une tranche de « school life ». Bien évidemment les connaisseurs auront vite fait de mettre le doigt sur la similitude avec l’école de gunpla de Build Fighters et la vision du mystérieux Meijin Kawaguchi II qui considérait le combat de gunpla non pas comme un amusement mais comme une vraie bataille ou tous les coups sont permis. Peut-on pour autant dire que le scénario est de la merde ? De mon point de vue non, il ne faut pas oublier que les Gundam Breaker sont basés sur du gunpla et non du gundam donc il ne faut pas s’attendre à un vrai scénario sérieux et mature. De toute façon c’était soit ça soit un scénario sur une base de championnat du monde de gunpla comme dans Gundam Breaker 3.

Le jeu :

 

  1. Point des équipes et temps réglementaire. Selon le mode de jeux soit la victoire se décide par les points, soit par la réalisation de la quête principale.
  2. Coéquipier
  3. Jauge de HP (en bleu), de propulsion (en jaune), d’éveil (en cercle) et compétence EX de structure (propre à la structure du gunpla)
  4. Slot des pièces récupérées. Pouvant être directement échangé sur votre kit, relâché pour libérer le slot ou être déposé dans un coffre sur la map pour débloquer la pièce après la mission. Les pièces en double sont échangées par des GP, la monnaie du jeu. Les pièces détruire sont récupérable sur le terrain dans un temps limite.
  5. Compétences EX/Armes équipé/Niv de la structure interne. Les compétences dépendent de chaque partie du kit et se débloque en fonction du niveau de la structure interne. Cette dernière fixe les stats de base du kit, le rôle du joueur dans l’équipe, ainsi que les deux compétences EX de structure vue dans l’encadré 3.
  6. Quête principal/Quête facultatif. Les points d’équipes dépendent de la réussite des quêtes facultatifs.
Mon AVIS :

De mon point de vue, le gameplay en lui-même n’est pas un problème sauf pour les pièces de votre kit qui se brise assez facilement quand vos HP son bas. De plus, le verrouillage auto est configurer de sorte à ce qu’il cible aussi bien les ennemies que les conteneurs pour augmenter le niveau de la structure interne. Ceci peut être désactiver dans les paramètres qui ne sont accessible qu’en dehors des missions, dans le menu principal.

Cependant le gros point négatif est le système de loot des pièces détruites qui nous force à devoir courir sur la map pour récupérer 1 à 5 pièces et les amener dans un coffre qui change de place à chaque fois qu’on pose des pièces et ce pendant que tout le monde vous course pour vous péter la gueule. A savoir qu’il n’y a pas la possibilité d’avoir des doublons de pièces. Les doublons récupérés en missions sont directement échangés en GP, la monnaie du jeu. C’est plutôt une bonne chose car pour avoir joué à GB3, l’inventaire bourré de doublons était réellement chiant à la longue. Mais ça retire la fonctionnalité de fusion de deux pièces pour en obtenir une nouvelle, ça c’est dommage.

La customisation :

La customisation de vos gunpla est la fonctionnalité la plus importante du jeu. Et pour le coup, on a un système qui tient assez bien la route. N’ayant pas encore fini le jeu, je ne pourrais pas vous dire combien de gunpla sont disponible, mais chaque kit sera disponible en 1/144 et 1/100.

Chose assez marrante, il nous est possible de mettre les deux échelles possibles sur le kit et faire par exemple un kit avec un corps de 1/144 avec des armes au 1/100. L’échelle n’a aucune influence sur la stat fournit par la pièce. De plus chaque pièce est obtenable aussi bien en mission que dans la boutique du jeu. Petite mention pour les pièces de constructeur qui sont l’équivalent des Builder Part de Bandai pour ajouter des petits équipements aux kits. Dans le jeu, ces pièces permettent d’obtenir des bonus supplémentaires comme des bonus d’attaques et des réductions de dégâts.

Concernant les couleurs, votre imagination est la seule limite possible, la palette fournie est assez vaste et la possibilité de mettre des motifs et des décals des série gundam est présente. Vous voulez un gundam militaire violet ? C’est possible. De plus les effets de verni brillant, mat, l’équivalent d’une texture que peut donner un aéro, des dégâts, la saleté, la rouille, etc… tout ceci est possible.

La Bibliothèque permet d’avoir accès, sans combattre, aux différentes pièces d’un gunpla de toutes les échelles possibles aux prix de 100000 GP par pièces, à condition d’avoir avant choper une pièce du kit en mission.

Mon AVIS :

De mon point de vue, sur le système de customisation, j’aurais bien aimé avoir la possibilité de séparer les bras des épaules et les pieds de la taille pour une customisation plus poussé. La bibliothèque qui fait office de boutique est assez immonde au niveau des tarifs puisqu’on se retrouve assez vite à sec, ce qui nous force trop à farmer les pièces dans les missions… Et aux vues du système de loot des pièces, cela gâche pas mal le jeu (En fait ce qui casse le jeu est ce système de loot xD).

Conclusion :

Revenons donc sur la question précédente, New Gundam Breaker mérite-t-il un tel acharnement de la communauté ? De mon point de vue, non. Beaucoup de personne ont incendié le jeu parce qu’ils ont joué avant à Gundam Breaker 3 et ils ont passé plus de temps à comparer les deux jeux.

Encore une fois, cette review reflète mes goûts personnels et donc oui, même si la prise en main a été dure au début à cause de cette caméra qui verrouillait les conteneurs plutôt que les ennemis, NGB est un jeu correct, voir même dans la même lignée que GB3. Il n’y a que le système de loot des pièces qui pose un réel problème et peut être même les modes de mission qui sont au nombre de deux (mission en duo et mission 3v3).

Après si je devais réellement choisir en NGB et GB3, très clairement je resterais sur GB3 qui reste à mon sens le meilleur opus de la série. Donc si vous avez une PS4 et que NGB vous tente, prenez plutôt GB3, il n’y aura certes pas autant de kit mais le contenue reste quand même assez dense pour s’amuser. Et si vous n’avez pas de PS4 et que vous êtes un gros fan hardcore de gunpla, tentez l’expérience NGB, le jeu reste quand même assez correct pour du Gundam Breaker.

 

Akimiru

Publié le

Anime : Episode 25 de Gundam Build Divers [Spoiler]

Bonjour à tous les copains,

Si vous n’avez pas encore vu l’épisode le voici :

 

 

Aujourd’hui l’épisode était tellement mauvais que j’ai décidé de ne pas en parler.
A la place je vais vous parler de mon TP d’aujourd’hui

Donc, le transistor bipolaire…

Non plus sérieusement, il était temps que cette série se termine, c’était quand même vachement mauvais.
Donc dans la première partie de l’épisode, on avait le combat contre le mobile armor tout droit sorti d’un mauvais hentai.

“Scène de pré bataille”

Donc les Build Divers commencent la bataille et se font vite rejoindre par la coalition et plein d’autres.

”le seul ms potable de la série”


”pew pew pew”

Donc durant cette bataille on a eu le droit à pas mal de surprises intéressantes telles que:

La guirlande de Noël.


Le Kitbash surprise sortit du néant.


Le Winning Beam de l’amour.


Le Modo full armor.


L’attaque la plus puissante de toutes les séries Gundams confondue le ”BIDOULASER”.
Enfin bref après cette bataille on part rejoindre Sarah qui s’apprête à rentrer dans le ”Nouveau Monde”.

”Code Lyoko”

Donc entre deux plagiats de Code Lyoko et un voyage en hyperespace et une loli nue..

”Hyper espace”

”Prison/20″

Malheureusement une erreur système surgit à ce moment là pas de bol.

”Comment Build divers aurait dû finir”

Non plus sérieusement le transfert réussi et Sarah se retrouve dans un Gunpla
Et peut bouger normalement bref tout le monde est heureux.

”detroit become human”

Donc après ça ils se retrouvent tous dans la vraie vie et vont boire un verre de jus d’orange au bar de Magee.

”KAWAI DESU”

Donc après ça, ils retournent dans le jeu pour s’amuser ensemble et là…
C’est le drame
On à eu le droit a une version Gunpla d’un Gunpla de Sarah
Super


”Sarah Full armor”

Et voilà, c’est fini !
Enfin il était vraiment temps que ça s’arrête j’en pouvais vraiment plus, cette série a aspiré mon âme et l’a détruite, j’ai tellement hâte que Gundam Narrative sorte, et j’irai sans doute à l’église dimanche pour purifier mon âme (s’il n’en reste qu’une partie).
En résumé Build Divers c’est mauvais, les dessinateurs avaient des moignon à la place des mains, le scénario est trop simple, enfin bref je suis vraiment content que cette série soit finie !

N’hésitez surtout pas à me donner un avis CONSTRUCTIF :^)

A plus tard pour une prochaine review.

 

Matthias.

Publié le

Review : SD RX-Zeromaru

Bonjour à tous, 

Voici ma review d’un modèle qui est plutôt populaire dans la série Gundam Build Divers, j’ai nommé le RX-ZeroMaru.

Ce dernier est piloté par Ayame et possède différentes transformations dont le “ninto-do” ou “real mode”.

Avant d’entamer la review voici 2 photos du kit avant peinture /stickers:

En mode SD accompagné du Armed Armor Hattori:

Aucun texte alternatif disponible.

et ici le ninto-do mode ( ou real mode ):

Aucun texte alternatif disponible.

On va dire que la 1ère chose qui saute aux yeux c’est clairement le manque de détails du kit par rapport à sa version anime et à la boite.

Bandai a trop simplifié le kit en terme d’apparence et compense le manque de détails par une énorme planche de stickers, environ 80 en tout pour un SD … 

Soyons clair tout de suite si vous aimez pas coller des stickers ou détailler vos kits avec de la peinture passez votre chemin !

Si on passe au delà du détaillage énormissime qu’il y a à faire, ce n’est pas un mauvais kit. C’est un bon SD inspiré du gundam unicorn sur une base de SD Cross Silhouette ( oui !! ) donc il a de très bonnes proportions et des articulations tout à fait correctes.

Les armes et accessoires sont nombreux : 

  • 1 shuriken géant.
  • 2 kunais.
  • 1 épee. 
  • 1 fusil. 
  • un Backpack sous forme d’oiseau : le Armed Armor Hattori.
  • des effect parts pour les Kunais et la pseudo arme d’hast.
  • 2 paires de mains

De plus le SD possède 3 formes différentes : 

La forme normale (le socle n’est pas fourni): 

20180916_190511.jpg (389×519)

La Kakure Form: 

et Enfin le Real mode ou Ninto-do mode:

Donc plutôt un kit complet malgré son manque de détail. Les transformations sont plutôt facile mais cela demande un démontage quasi complet du kit pour passer de la forme normale à la forme real mode et il y a beaucoup de frottements donc faites attention à ce détail si vous comptez peindre votre kit. Si je devais faire un commentaire sur la forme HG du Zeromaru, je vous dirai juste que c’est équivalent d’un mauvais HG à cause de la transformation. Les articulations sont fragiles, les poses limitées et l’arme d’hast est bien trop grande pour le kit. Donc ce n’est pas la forme la plus flatteuse… 

Donc pour terminer si je devais mettre une note au kit je lui mettrai la note de 6,5 sur 10 surtout à cause de son manque de détails et son realmode pas super pratique ce qui est vraiment dommage pour kit vendu au Japon autour des 1800 Yens.

Je vous laisse sur la vidéo à 360° Du kit 

 

Reylia

Publié le

Review : GaoGao 1/100 NG Astraea Type F ( Bootleg )

Bonjour tout le monde,

Avant tout de chose je tiens à dire que je ne soutiens absolument pas le piratage de Gunpla comme le font Daban, GaoGao, TT Hongli et j’en passe voilà c’est dit ! 

Mais bon pour vous éviter de faire l’erreur d’acheter de la contrefaçon, voici ma review l’Astraea type de F de GaoGao que j’ai construit pendant le stream.

L’unboxing : 

Le Speed Build ( VoD du stream ) & Vidéo 360 de la maquette finie :

Mes impressions sur les pièces :

Alors que dire.. déjà dés l’ouverture de la boite et des sachets ce qui choque c’est l’aspect gras des pièces et l’odeur ( oui l’odeur ),  je ne sais pas si c’est dû à ma malchance mais bon cela piquait le nez et mes mains, qui étaient propres avant le montage, étaient noires à la fin quand je me suis lavé les mains …

Bon rentre dans le vif du sujet : 

  • Les pièces ont des moulures pas précises, les pièces ressemblent à un “brouillon” des pièces de Bandai… Il m’a fallu un étau pour clipser quelques pièces entre elles, retailler certaines etc… ceux qui on l’habitude des bootlegs vont me dire : oui c’est normal c’est pas Bandai donc stop rage – entre nous quitte à faire de la copie autant bien le faire –. Le plastique fait “cheap” et les couleurs sont ternes… comme je le disais juste avant les pièces s’emboîtent mal ce qui crée d’énormes jointures disgracieuses, pour remédier à cela il faudrait que je retaille les picots des pièces, puttyfier / coller les pièces entre elles puis poncer puis peindre … ( pas le temps pour du bootleg … ) 
  • Les stickers sont excessivement épais et franchement pas top en apparence on dirait qu’on colle du papier épais sur du plastique gras… le bon point de ces stickers c’est qu’ils sont super super adhésifs pour le coup …
  • Les clear parts : alors je pense que c’est dû à ma malchance mais certaines étaient ternes / rayées donc bon pas top non plus …
  • Les parties “souples” violettes/blanches : alors ces dernières c’est de la pâte à modeler pour le coup, aucune résistance, une apparence et un toucher “bizzare” …
  • Voilà pour ce qui est de mon ressenti de la construction ainsi que des pièces composant le kit!

Maintenant le kit en lui même :

  • La construction en elle même est un enfer (et encore c’est pas la pire maquette que j’ai faite… ).
  • Pour ce qui est des articulations : dans l’absolu on va dire que ça peut aller dans l’ensemble sauf au niveau des bras, les pièces sont hyper rigides entre elles et on a peur de casser au moindre mouvement…
  • Les couleurs : ternes, obligation de peindre pour avoir un beau rendu.
  • Les armes : alors pour le coup elles sont pas trop mal si on oublie la qualité du plastique et les couleurs.
  • Apparence : une fois terminée la maquette ressemble “de loin” à celui de Bandai mais dés qu’on s’attarde sur les finitions on remarque tout de suite la différence de qualité entre ce kit et le Gunpla de Bandai.

Bref dans l’absolu ce kit peut servir pour du custom ou vous entraîner à peindre/scriber/détailler etc… tout ce qui rentre dans l’idée de l’entraînement, car en l’état il est difficile de recommander ce kit à une personne qui aime un tant soit peu les gunplas vu la qualité de ce kit et les efforts demandés pour le rendre “viable”. 

Donc si je devais noter le kit il aurait la note de 4/10.

 

Reylia.

 

Publié le

Review : RE/100 Vigna Ghina

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui une petite review d’un des derniers kits monté en stream, le RE/100 Vigna Ghina venant de la série F91 Gundam.

Si vous ne souhaitez pas tout lire, voici le lien vers la review YT :

Sinon en quelques mots, un kit plutôt simple en terme de construction qui ressemble plus à un gros HG qu’à une RG ou un MG en terme de complexité / détails.

Les articulations sont correctes sans plus malgré des soucis au niveau de l’attache des jambes et des pièces d’armures du bassin ( voir review Youtube ).

Les accessoires sont basiques ( 1 beam rifle / 1 bazooka / 2 beam saber / 1 effect part pour le bouclier ).

Les + du kit :

  • le style de centurion ( qu’on aime ou pas :p ).
  • un backpack vraiment sympa avec plusieurs possibilités de poses.
  • un appel à la nostalgie pour les fans de design old school sans un max de panel lines ou couleurs.
  • de nombreuses possibilités de le détailler grâce aux stickers ( qui ne sont pas horribles ).
  • complète parfaitement le F91 gundam ver 2.0 pour le coup !

Les – du kit :

  • un design peut être trop simpliste, trop épuré qui a vraiment besoin d’être détaillé, sans cela il est vraiment quelconque sorti de boîte et fait très “jouet”.
  • des accessoires basiques et sans détails.
  • problèmes au niveau de l’attache des jambes et armures  sur les cotés du bassin.
  • l’effect part du bouclier qui est gêné par l’épaule et donc limite les mouvements du bras gauche pour le coup.
  • des articulations moyennes.

Donc dans l’ensemble je pense que je mettrai un 7/10 à ce kit :).

 

Reylia

Publié le

Review : HGUC 1/144 Unicorn Gundam 03 Phenex (Destroy mode) Narrative ver.

Bonjour à tous,

Alors je vous propose ici une review rapide du 1 er HG sortie à l’occasion de la nouvelle série gundam: Narrative Gundam, le HGUC 1/144 Unicorn Gundam 03 Phenex (Destroy mode) Narrative ver.

Voici ma vidéo de l’unboxing :

Contenu du kit :

  • le mobile suit
  • 2 armed shields
  • 1 beam magnum
  • 1 bouclier
  • chargeur du beam magnum

Sinon pourquoi je précise “rapide”, car ce kit est à 90% identique à celui du HGUC Unicorn gundam destroy mode (sortie il y a déjà quelques années)

à la différence que nous avons 2 armed Shields ( les grand boucliers attachés au dos du phenex ) en plus et des queues de Phoenix à attacher à ces armed shields.

Sans parler de la couleur jaune “étrange” qui ressemble plus à la couleur du curry qu’à un beau doré (d’où son surnom de currycorn … )

Bref déjà si on s’en tient uniquement à la couleur du kit pour les personnes qui ne font que monter le kit, et bien je vous conseille fortement d’attendre la prochaine version de bandai du kit qui sera avec un joli plaqué or ( qui sera forcément plus cher )

Mais ça vous évitera d’être forcé de peindre le kit ( sauf si vous aimez le curry sous toute ses formes alors là foncez 🙂 )

Sinon en quelques mots :

les plus :

  • Simple à construire et plutôt fun ( si vous n’avez jamais touché à un unicorn )
  • les armed shields sont plutôt cool et rendent le Phenex vraiment majestueux
  • les clear parts bleues qui sont vraiment jolies
  • de nombreuses gimmicks possibles

Les moins :

  • la couleur … franchement prenez une bombe de peinture dorée…
  • un gros recyclage du unicorn destroy mode ( et je parle même pas du même phenex sortie il y a lgtps sans les queues de phenix )
  • si vous avez déjà monté un unicorn, franchement vous allez avoir une grosse impression de déjà-vu
  • obligation de prendre une action base pour lui faire prendre des poses intéressantes
  • accessoires ( en dehors des armed shields ) peu nombreux
  • et encore une fois LA COULEUR …

 

Bref si je devais donné une note sur 10 :

Si vous avez jamais fait de unicorn ET vous aimez le curry  : 8/10.

vous n’avez jamais fait le unicorn ET vous comptez le repeindre  : 9/10.

Si vous avez jamais fait de unicorn ET vous détestez le curry : 6/10.

vous avez déjà fait le unicorn ET vous détestez le curry : 6/10.

 

Cela fait une moyenne de 7,25/10 🙂

 

Reylia.

Publié le

Review : Mega Size Unicorn Gundam ( Destroy Mode )

Mega Size Unicorn Gundam ( Destroy Mode )

Voici Mon Mega Size Unicorn (Destroy Mode) peint ! Sinon en quelques mots en terme de complexité, c’est au niveau d’un HG avec de très grosses pièces ! Donc il ne faut surtout pas s’arrêter à la taille du kit ! ce dernier est plutôt simple et parfait pour le construire à plusieurs 🙂 Il est livré avec des water decals, aucun sticker ni dry decals ( merci Bandai ! ) donc hésitez pas à regarder mon mini tutoriel pour poser ces derniers. Pour les poses vous attendez pas à des merveilles, ça sera une statue qui fera effet dans votre collection c’est certain !

Je vous laisse profiter des photos et de la vidéo à 360° du kit 🙂

Reylia

 

 

Publié le

Review : HGUC 1/144 Galbaldy-Beta

Bonjour à tous,

Voici un gunpla de Bandai dans la série Zeta Gundam : j’ai nommé le Galbaldy-Beta.

Un modèle peu connu du grand public jusqu’à ce que le Galbaldy Rebake fasse son entrée dans l’anime “GUNDAM BUILD DIVERS”, ce dernier est directement inspiré du Galbaldy-Beta.

Contenu de la boîte :

  • Le Mobile Suit.
  • 3 mains différentes ( 2 poings ouverts et 1 main pour tenir le fusil ).
  • 2 sabres laser et les 2 poignées.
  • bouclier transformable.
  • fusil.
  • planche de stickers.

En quelques mots avant de vous laisser sur ma review Youtube, c’est un petit kit avec un design très rétro mais qui a quand même des détails sympathiques un petit peu partout sur le kit:

  • beaucoup de détails mécaniques sur le torse
  • des câbles d’énergies et “boosters” au niveau de la taille ,
  • des parties “cachées” au niveau des épaules et la taille

Dans l’ensemble un build simple, un design rétro donc pour les nostalgiques de la série Zeta Gundam qui souhaitent compléter leur collection avec ce kit méconnu hésitez pas 🙂

Speed Build :

Reylia.

Publié le

Review : MG Deep Striker

Review : MG Deep Striker

Coucou tout le monde,

Voici ma review du MG Deep Striker venant de la série “Gundam Sentinel”

Dans l’ensemble un modèle très imposant, 57 cm de long et quasi 40 cm de haut ( voir plus )

Fourni avec un stand vu la taille du monstre aussi c’est normal, très peu d’accessoires, peu de stickers à appliquer, pas de “dry decals” ou de “water decals”

Donc vraiment réservé aux personnes qui adorent les énormes gunplas très bulky, sans trop de poses possibles et surtout qui ont la place dans leur collection !

 

Reylia