Publié le

TUTORIEL : photographier ses Gunpla (épisode 1)

Introduction.

Photographier ses gunpla, c’est la dernière étape du gunpla en bonne et due forme. C’est savoir le mettre parfaitement en valeur. Il est dommage d’avoir passé 50h sur un Sazabi Ver Ka, de lui avoir fait un Candy Coat de toute beauté, de lui avoir fait prendre une pose méga badass sur son étagère, et de tout ruiner avec une photo dégueulasse qui fait passer ton œuvre d’art pour un jouet Fischerprice.

Voici quelques conseils utiles pour réussir vos photos, et donner à vos Gunpla une dignité. Dans ce tuto en plusieurs épisodes, je parlerai principalement de comment fonctionne un appareil photo, comment le régler et comment mettre en scène votre Gunpla pour prendre LA photo, celle qui va faire mouiller les instagrammeurs.

Episode 01 – Comment fonctionne un appareil photo

Cette partie s’adresse principalement à tous ceux qui possèdent, ou qui veulent/peuvent entrer en possession d’un appareil photo numérique et ne savent rien de leur conception hormis appuyer sur le bouton. Ce genre d’appareils, contrairement aux smartphones, agissent de manière principalement mécanique, et vous aurez besoin de savoir comment ils fonctionnent pour comprendre comment le régler et prendre une bonne photo. Toutefois, certains smartphones vous permettent de retrouver les mêmes possibilités de réglage que sur un appareil photo numérique. Cette partie vous sera donc également utile.

Un appareil est composé de deux éléments principaux : un boitier et un objectif. Pour prendre une photo, la lumière pénètre dans l’objectif, passe à travers un diaphragme, et viens s’imprimer sur la pellicule située dans le boitier après avoir passé un obturateur (une sorte de rideau). La netteté, la luminosité, le grain, le champ de la photo dépendrons de la manière dont la lumière est rentrée dans cet objectif.

Vous l’aurez compris : Pour arriver au résultat voulu, vous devez jouer avec les outils que l’appareil vous met à disposition afin de maitriser ces 4 éléments.
Les outils en question sont :

  1. Les ISO
  2. L’opturation
  3. L’ouverture focale.

Les ISO

Les ISO, c’est la sensibilité de votre capteur a la lumière. Pour résumer :
Plus la valeur ISO est basse, (100 – 200 ISO) moins le capteur est sensible, ce qui veut dire qu’il lui faut plus de lumière pour créer une image. C’est un setup idéal pour les photos de plein jour en extérieur, où la lumière est déjà abondante naturellement.
Plus la valeur ISO est élevée, plus votre capteur est sensible à la lumière. C’est un setup nécessaire pour les photos en intérieur dans des endroits relativement sombres. En contrepartie, vous allez voir apparaître du bruit sur vos images. Le bruit, ce sont des grains qui peuvent être disgracieux pour la photo. 

L’obturation

L’obturation, qui se mesure en temps (de plusieurs secondes, à plusieurs centièmes de secondes) c’est la vitesse d’ouverture et de fermeture de votre obturateur. Au moment d’appuyer sur le bouton de votre appareil, votre obturateur (en position fermée de base) va s’ouvrir pendant un certain laps de temps, laissant passer la lumière, puis se refermer. Plus ce laps de temps est long, plus la lumière va entrer, plus la photo sera exposée. Plus ce laps de temps est court, plus la photo sera sombre. Les contreparties d’un temps d’obturation long sont importantes : Une pose trop longue = des photos toutes blanches, on appelle ça une photo cramée. Autre point très important : plus le temps d’obturation est long, plus votre photo sera sensible au moins mouvement du sujet ou de l’appareil. Vous aurez besoin donc que votre appareil soit parfaitement stable et que votre sujet soit parfaitement immobile pour que votre photo ne soit pas floue. Coïncidence : un gunpla ne bouge pas (normalement, on n’est pas dans GBD).

L’ouverture focale

Enfin, l’ouverture focale c’est le diamètre d’ouverture de votre diaphragme. Cette ouverture est utile pour deux choses : L’exposition (encore oui.) ainsi que la profondeur de champ. La profondeur de champ est la proportion du cliché qui va être nette, ou mise au point si vous préférez. Pour faire simple : Si la profondeur de champ est grande, la majorité (voire la totalité) de l’image sera nette. Si la profondeur de champ est faible, une petite partie de l’image seulement sera nette. Dans le cadre du Gunpla, cela permet d’avoir un Gunpla net, pendant que votre arrière-plan est flou. Habile.

L’ouverture focale se mesure ainsi : f/xxx
à Plus le nombre est grand, plus l’ouverture est petite, plus la profondeur de champ sera grande, plus la totalité de la photo sera nette.
à Plus le nombre est petit, plus l’ouverture sera grande, plus la profondeur de champ sera petite, plus la photo ne sera nette que sur un élément au premier plan.

 

Je sens que vous êtes déjà noyés sous les informations. Pour mieux les avaler, rien ne vaut la pratique, et pour ça, je vais vous apprendre à régler votre appareil pour mettre en pratique les bases expliquée dans cet épisode 01, dans un épisode 02 dédié.

Article ecrit par Odinson : https://www.instagram.com/gundam_odinson/?hl=fr

Publié le

Review Jeu Vidéo : GUNDAM BATTLE GUNPLA WARFARE

C’est le 2 juillet 2019 que Bandai Namco (Bamco pour les intimes) nous annonça, via deux trailers, la sortie de leur nouveau projet Gundam Breaker : Gundam Battle Gunpla Warfare. Initialement prévu pour une sortie globale à la date du 21 août 2019, le jeu s’avère être déjà téléchargeable en version APK sur le net (petit tuto perso à la fin de la review 😉 ).

Mais alors qu’en est-il de ce jeu ? Sommes-nous en présence d’un Gundam Breaker 3 ou d’un New Gundam Breaker ? Nous allons voir ça dans cette nouvelle review.

I- L’histoire :

Rien de nouveau comparé à ce que l’on savait déjà sur l’histoire de ce jeu. Vous êtes un nouveau venu dans un lycée, vous vous baladez tranquillement quand soudain, une jeune demoiselle (comme par hasard) viens vous parler pour devenir son partenaire dans un petit tournoi de gunpla battle. C’est par la force du destin (ou du scénario) que vous rejoignez par la suite le club de gunpla de votre lycée qui, malheureusement, est en train de perdre en intérêt et sur le point de se faire fermer par le conseil.

Il est donc logique que vous, jeune adolescent qui n’a aucune expérience dans le gunpla (toujours bon de le rappeler hein), soyez le sauveur de ce club.

 







Le mode histoire est assez simple et sera pour l’instant en version anglaise (une version française serait disponible à la sortie du jeu.). Pas de doublage cependant, juste des petits mots qui introduiront la phrase de l’interlocuteur. Petit point assez sympathique, mais qui n’impacte pas le jeu, vous allez avoir à certains moments des phases de dialogue entre deux missions du mode histoire. Ces phases sont souvent accompagnées de passage où votre personnage prendra la parole pour répondre, à vous de répondre selon vos goûts, mais cela n’influencera pas du tout le déroulement de l’histoire.

II- Le Gameplay

Je t’ai entendu toi au fond, tu te dis sûrement “Ouais bon l’histoire est un peu cliché” et tu n’as pas du tout tort. “Mais qu’en est-il du gameplay ? Comment on peut jouer au jeu sur notre petit écran de smartphone ?

Le principe des Gundam Breaker est assez simple, vous avez votre robot intitulé gunpla, vous pourrez le personnaliser avec différentes pièces venant des différentes licences Gundam (mais on en reviendra au chapitre 3.) et vous vous battez avec dans les missions des différents modes où vous allez affronter des ennemis dans une sorte d’arène.






Pour vous déplacer, vous pouvez utiliser votre doigt sur l’écran, comme avec un joystick, des rapides glissades sur l’écran permettent de faire des accélérations consommant la barre en cercle à côté des barres de vie en bleu et d’énergie en orange.
Dès que votre unité est à portée de l’ennemi, il porte automatique un combo de 4 coups au corps-à-corps avant de faire une petite pause pour refaire un combo. Une petite astuce, à ce moment-là, utilisé votre bouclier.

Niveau HUD, on a :
 en haut le temps restant pour finir la mission
 en bas à gauche le bouclier et à droite l’arme à distance
 les trois ronds correspondent aux compétences de votre unité, les EX Skills.
 les boutons Go/Stay permettent de choisir si vous déplacer votre mécha manuellement (Stay) ou automatiquement vers l’ennemie (Go).
le bouton situé au-dessus permettent le verrouillage automatique des ennemies.

III- Personnalisation

Rentrons dans le vif du sujet, ce qui fait l’essence de Gundam Breaker, c’est le gunpla et donc la personnalisation, la customisation de votre unité. Et pour le coup, le jeu suit fidèlement ce que nous proposaient les jeux de la licence Gundam Breaker.

Votre unité est composée de plusieurs pièces venant des différents mécha de l’univers gundam. Chaque pièce possède un attribut compris entre 3 possibilités (Power, Speed et Technique), cet attribut permettra, selon le nombre de pièces majorant votre kit, de fixer les paramètres de votre unité.

De plus, chaque pièce possède un rang de rareté allant de 1 étoile à 5 étoiles, un effet de passif ainsi qu’un niveau que vous pourrez augmenter en lui faisant un upgrade avec soit d’autres pièces, soit des consommables récupérées en cadeau de connexion, en récompense de mission, etc…

En plus des paramètres, vous pourrez récupérer quelques pièces possédant des mécha des EX Skill. Votre mécha peut en équiper 3, ses compétences d’action vous permettront de faire plus de dégâts ou bien de vous apporter des bonus de support. 

Et enfin, vous pourrez équiper à votre mécha un IA pilot qui apportera un bonus supplémentaire, en général les IA pilot sont des pilotes de mécha venant de l’univers Gundam.

 

 

 

 

Il est bon de préciser que Gundam Battle Gunpla Warfare est ce qu’on appelle un gacha game, cela veut dire qu’il y a, par un système d’invocation aléatoire, un moyen de récupérer des pièces de customisation via des portails. Ces portails proposent donc de récupérer des pièces soit avec des Haro Chips, monnaie récupérable via les quêtes ou avec de la monnaie réelle (ATTENTION, il n’est pas obligatoire d’acheter des Haro Chips) soit par des Friend Points que l’on récupère en jouant avec les kits de nos amis.

Sur les portails où les invocations coûtent des Haro Chips, vous aurez le choix entre faire l’invocation d’une pièce pour 150 Haro Chips ou l’invocation de 10 pièces d’un coup pour 1500 Haro Chips. Cependant il est fortement conseillé d’économiser pour une invocation à 1500 puisque cette dernière vous assure une pièce à 3 étoiles ou plus.

 

 

 

 

Concernant la colorisation de votre kit, vous avez divers schémas de couleur prédéfinie à débloquer et à appliquer soit dans l’intégralité du mécha, soit pièce par pièce. Il y a aussi la possibilité d’appliquer des autocollants sur votre robot pour lui donner un style unique.

Vous débloquerez au fur et à mesure de nouveau schéma de couleur en farmant les pièces. Lorsque vous récupérez toutes les pièces d’un gundam, en allant des la partie Collection de votre menu, vous débloquerez le schéma de couleur qui lui est propre, l’art box et des autocollants.

Tout cela vous permettra après de faire des séances photo de votre kit en modifiant sa pose, l’arme qu’il porte et le paysage. Cela afin de personnaliser votre profil avec une magnifique photo, ou bien de la partager à vos amis.

IV- Les modes de jeu

Le jeu propose divers modes de missions tel que les Story Missions où vous pourrez suivre l’histoire du jeu, les Tutorials Missions afin de refaire le tutoriel au cas où vous auriez raté quelque chose, les Free Missions pour jouer des escarmouches différentes de ceux des histoires, les Daily Missions qui font office de missions de farm (argent, consommable d’upgradeetc…), les Event qui permettront de faire des missions limitées et l’Arena qui sera l’aspect PvP du jeu (mode qui sera ouvert par période).

Chose à savoir, chaque mission dans le jeu coûte des points d’EN, ces points qui seront dépensés, seront rechargés après un court laps de temps (il s’agit d’un système vous empêchant de farmer sans arrêt les missions).

Bien évidemment, comme tout jeu récent, un système de quête avec divers objectifs permettra aux joueurs de récupérer des récompenses journalières ou uniques.

V- Mon avis

De ce que j’ai pu tester actuellement, le nouveau jeu de Bamco pourrait s’avérer être un bon petit passe temps dans les transports. Malheureusement, le jeu étant assez gourmand, un téléphone avec pas mal de RAM est fortement conseillé et une batterie externe est presque obligatoire puisque le jeu va siphonner très rapidement votre batterie.

Néanmoins, l’adaptation du gameplay sur smartphone de Gundam Breaker est assez bien réussi via le système de déplacement automatique de votre gunpla, laissant ainsi à vos doigts un accès plus facile aux autres boutons tels que le shield, les EX Skills ou l’arme à distance.

Je tiens tout de même a préciser un point TRÈS IMPORTANT, Gundam Battle Gunpla Warfare est ce qu’on appelle un gacha game payant. Même si le jeu est gratuit, il y a des micro-transactions permettant l’achat de Haro Chips, la monnaie nécessaire pour récupérer des pièces rares et puissantes pour votre kit. EN AUCUN CAS IL EST OBLIGATOIRE DE DÉPENSER DE L’ARGENT, je vous rappelle que le contenu de ce jeu est totalement virtuel. Étant un gros joueur de gacha game, je peux très aisément vous mettre en garde sur ce genre de pratique qui peut être, fait de façon répétitive et non contrôlé, une addiction au même titre que les jeux d’argent et de hasard.

VI- Conseil Installation

Concernant l’installation du jeu pour ceux qui ne veulent pas attendre la sortie officielle du 21 août 2019, vous avez plusieurs possibilités, soit vous récupérez l’apk de l’appli et vous l’installez sur le téléphone avec un installateur d’apk, soit vous utilisez ma solution qui est plus pratique à long terme.

En effet, la première solution est rapide mais nécessitera une mise à jour manuelle de l’application en téléchargeant à chaque fois la nouvelle version de l’apk lorsque cette dernière est disponible, et c’est rarement le jour J.

Ma solution nécessite l’installation d’un apk tiers que certaines personnes devraient connaître. Il s’agit de QooApp qui est l’équivalent asiatique du Play Store ou de l’App Store. Vous récupérez l’apk de QooApp sur le net (en général QooApp a un site), vous l’installez sur votre téléphone et à partir de ce store, vous recherchez Gundam Battle Gunpla Warfare Asia (IMPORTANT, n’oubliez pas la mention Asia pour avoir le jeu en anglais.). L’intérêt de passer par QooApp est d’éviter le téléchargement répétitif de l’apk du jeu puisque la mise à jour se fera via QooApp directement lorsqu’elle sera disponible.

Akimiru

Publié le

Actualités Jeux vidéo : Gundam Breaker Mobile, le nouveau jeu mobile de Bandai Namco.

Bandai Namco ne chôme pas en ce moment, il y a 6 mois, ces derniers nous ont teaser l’arrivée d’un nouveau jeu mobile basé sur l’univers de Iron Blooded Orphans nommée Gundam Iron Blooded Orphans Urd Hunt. C’est pour fêter les 40 ans de Gundam, que nous a été annoncé aujourd’hui même un tout nouveau projet de jeu mobile basé sur l’une de leurs licences phare, Gundam Breaker Mobile. Une étonnante surprise lorsque nous connaissons les avis défavorables à la sortie de leur dernier jeu New Gundam Breaker.

Petit rappel pour ceux qui ne connaîtraient pas la licence des Gundam Breaker, il s’agit tout simplement d’un jeu basé sur les maquettes des robots de la série des Mobile Suit Gundam. Ces derniers peuvent être personnalisés avec des pièces venant des Mobile Suit des différentes séries animées et manga, et peuvent être envoyés au combat dans des arènes ou dans diverses missions permettant l’acquisition de nouvelles pièces.

C’est à travers deux vidéos de présentation que le jeu se dévoile à nous, la première que vous pourrez visionner au-dessus de ce paragraphe, nous présente le jeu en lui-même. Visiblement fidèle à ce que nous proposait les anciens jeux de la licence Gundam Breaker, nous pourrons customiser à loisir nos gunpla avec différentes pièces, dont certaines seront surement récupérable avec des loot box et de la monnaie achetable par micro transaction.

Niveau gameplay, prévoyiez un smartphone avec un large écran 😉 , on pourra déplacer notre mécha via un joystick tactile sur la gauche de l’écran, une touche pour le shield en bas à gauche et une touche pour l’attaque en bas à droite. On peut aussi voir que notre mécha aura à sa disposition 3 compétences (cercle en bas de l’écran) qui lui permettront d’asséner des combos d’attaque de corps à corps et/ou à distance. De plus, une compétence EX permettra à notre mécha de lancer une attaque ultime qui sera reprise des scènes iconiques des séries. Si vous êtes plutôt occupé et que vous n’avez pas la possibilité d’être h24 sur l’écran, une fonction d’auto combat sera à disposition.

Le jeu semble être divisé en différents modes tels que :

  • Story mission où on va jouer l’histoire du jeu (voir prochain paragraphe)
  • Free Mission où on va pouvoir jouer des petites parties, débloquées dans la Story Mission.

 

Pour l’histoire, on a ici un scénario totalement écrit pour le jeu avec des personnages qui lui sont propres. Vous êtes un étudiant qui vient d’intégrer un club de de Gunpla afin de le sauver de la fermeture. L’histoire est plutôt simple mais c’est toujours mieux que d’être un étudiant transféré qui est entouré de lycéennes attirées par le héros. Pour l’instant, 6 personnages ont été dévoilé avec, pour chacun, un doubleur ce qui nous laisse penser que le jeu pourra être totalement doublé et ça c’est plutôt appréciable pour un jeu mobile.

 

Dans une deuxiéme vidéo, nous est montrés, sous forme de trailer, les différents mécha spécialement dessinés pour l’histoire ainsi que leur pilote/builder. Je profite de cette vidéo pour rappeler qu’on sait que Sunrise travaille actuellement sur une nouvelle série pour la licence des Gundam Build Fighter, Build Diver, etc… Et comme on sait qu’il ne s’agit pas de la seconde saison de Build Diver, à la grande joie de certains membres du staff, peut-être que comme pour Urd Hunt, une série cross média avec le jeu mobile pourrait être possible, mais hypothèse à prendre avec de grosses pincettes.

Gundam Breaker Mobile (ou Gunpla Warfare Gundam Battle sur le site officiel) est annoncé pour 2019, donc l’attente ne devra pas être trop longue, il sera disponible sur Android/iOS et il le serait normalement dans le monde entier. Malheureusement, bien que la pré inscription soit disponible, il ne semble pas possible aux Européens d’y avoir accès. 

Quoi qu’il en soit, voici un projet fort intéressant et bien évidemment je vous ferais une review plus détaillé du jeu, une fois sortie.

P.S. : attendez-vous aussi à de possible gunpla en vrai aux vues de la vidéo trailer animé 😉 

Akimiru

Publié le

CUSTOM – RG 1/144 00 Raiser : Old School Style

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, nous vous proposons une réalisation faite par Lothrek, membre de la communauté, qui avait précédemment réalisé le MG 1/100 Providence Gundam.

Cette fois c’est un RG 1/144 GN-0000+GNR-010 00 Raiser, qu’il présente comme un old school style pour le custom color scheme de son projet.

Nous vous invitons à jeter un coup d’oeil à son instagram, pour voir les WIP de ce custom et d’autres de ses projets.

Si ce gunpla vous intéresse, vous pouvez le retrouver sur la boutique.
A bientôt pour plus de custom.

Publié le

GBWC 2019 : Annonce de l’ouverture de la compétition

Bonjour à tous ! Comme chaque année, c’est le début d’une nouvelle aventure, la GBWC 2019 !


Mais tout d’abord que-est-ce-que la GBWC ?

La GBWC est La coupe du monde de montage de Gunpla.
La première édition s’est déroulée en 2011, elle rassemble tous les builders qui veulent exposer leurs créations et les partager.

Voici le gagnant de la finale au Japon de l’année dernière :


https://twitter.com/kisama388

Et voici le gagnant Français de l’année passée


https://twitter.com/RNikolasSan

Mais cette année pour la GBWC 2019, c’est un peu différent car Bandai a (enfin ) décidé de séparer la catégorie “Open Course” de la Catégorie “SD”, ce qui veut dire que les SDs, qui sont pour rappel des petits kits super simple orientés vers les enfants, seront jugés séparément des autres kits.
Le gagnant de chaque pays sera invité par Bandai au Japon pour la finale, et le kit du gagnant sera exposé au Japon pendant un an.
Les inscriptions seront ouvertes au cours de l’été 2019

Bonne chance à tous !

Lien du site de la GBWC :
http://www.bandai-hobby.net/GBWC/

Matthias

Publié le

CUSTOM – MG 1/100 Providence Gundam

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, nous vous proposons une réalisation faite par Lothrek, membre de notre communauté que nous mettons à l’honneur.

C’est le MG 1/100 ZGMF-X13A Providence Gundam, issu de la série Mobile Suit Gundam Seed, qu’il a choisi pour son custom.

Pour son projet, il a utilisé les techniques suivantes : custom color scheme et custom details.

Nous vous invitons à jeter un coup d’oeil à son instagram, pour voir les WIP de ce custom et d’autres de ses projets.

Si ce gunpla vous intéresse, vous pouvez le retrouver sur la boutique.

A bientôt pour plus de custom.

Publié le

NEWS – HGUC Gustav Karl (Gihren’s Greed ver.)

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, nous partageons avec vous l’annonce du nouveau Premium Bandai et les nouvelles images du RG Nu Gundam.

HGUC 1/144 Gustav Karl (Gihren’s Greed ver.) [P-Bandai] – Juillet 2019 (Japon)

Nouvelles images du RG 1/144 Nu Gundam

Retrouvez les en pré-commande sur la boutique.

A bientôt pour plus de news.

Publié le

NEWS – Nouveautés Gundam Base Tokyo Limited

Bonjour à tous,

Annonce de nouveaux kits Gundam Base Tokyo Limited.

RG 1/144 Sazabi (Clear Color) – Mobile Suit Gundam Char’s Counterattack – Mai 2019 (Japon)

HGBD 1/144 Gundam 00 Sky (Dive Into Dimension Clear) – Gundam Build Divers – Mai 2019 (Japon)

SDCS Zeta Gundam (Clear Color) – Mobile Suit Zeta Gundam – Mai 2019 (Japon)

SDCS Nightingale (Special Coating) – Mobile Suit Gundam : Char’s Counterattack – Beltorchika’s Children – Mai 2019 (Japon)

SDBB Hi-Nu Gundam (Special Coating) – Mobile Suit Gundam : Char’s Counterattack – Beltorchika’s Children – Mai 2019 (Japon)

A bientôt pour plus de news.

Publié le

NEWS – RG Nu Gundam : Premières images

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, Bandai Spirits a dévoilé son nouveau RG, le RX-93 Nu Gundam. Sa sortie est prévue pour août 2019 au Japon.

Qui plus est, une annonce d’extension parts P-Bandai a été faite pour le RG 1/144 Nu Gundam : Double Fin Funnels. Aucune date n’est encore disponible.

Vous pouvez dès à présent retrouver ce gunpla en pré-commande sur la boutique.

A très bientôt pour plus de news.