Publié le

Gundam Build Diver Re:RISE Ep 1 – Review [spoiler]

Malgré des avis fortement mitigés, l’univers de Gundam Build Diver se voit étendre par une deuxième saison intitulée Build Diver Re:RISE. C’est au travers de plusieurs petites review sur le site Rise of Gunpla que nous allons voir si la saison 2 sera mieux que la première. Et quoi de mieux pour marquer le coup lors du lancement de ladite saison que de sortir non pas un épisode, mais 2. Quoi qu’il en soit, cette petite review retracera l’épisode 1 qui n’apporte rien de plus que la mise en place et la présentation des personnages.

SYNOPSIS

Cet épisode s’ouvre donc sur deux gunpla en train de suivre dans ce qui semble être une mission de survie. A leur trousse, un gros kit bashing entre l’Akatsuki, un mécha araignée dont je ne me souviens plus nom et le Legend qui sera par la suite facilement et rapidement neutraliser par le gunpla de notre héros (dispo ici). On arrivera très vite à cerner la personnalité de ce dernier durant cet extrait, nous avons affaire ici au héro mystérieux et solitaire n’hésitant pas à se servir de ses alliés pour arriver au terme de son combat. Est-ce que cette attitude nous fera oublier le Riku de la saison 1 ? Je vous dirais ça lors de mon avis en fin de review.

Run for your life !!!!
C’est un oiseau ? Un avions ? Non, un GUNDAM !!!!
Mikazuki ? C’est toi ?

Après un opening, dont le titre est « Re:rise », interpréter par Spira Spica (l’artiste derrière le deuxième ending de la saison 1) et une pub pour la nouvelle version de Gunpla Battle Nexus Online, pub nous présentant un magnifique petit fusil de Tchekhov via la fameuse mission secrète inconnue, une deuxième personne nous est montrée. Un certain Kazami dont on va vite s’apercevoir qu’il s’agira du membre dynamique, s’enflammant un peu pour un rien et qui sera très très très très vite insupportable. Cependant, c’est via ce Kazami que le nom du personnage principal nous sera révélé, Hiroto.

Alerte au gogole, alerte au gogole les enfants.

Durant un court passage dans le vrai monde réel de la réalité véritable, nous faisons la connaissance de l’amie d’enfance de Hiroto ainsi que la magnifique statue à l’échelle 1:1 du deuxième meilleur gundam de mon univers personnel le Strike Gundam, présent dans ce qui semble être le Gundam Base de la ville.

Aile Strike de l’amour 😀

Nous voilà plongés à nouveau dans le monde virtuel avec deux nouveaux personnages dont leurs noms nous sont encore inconnu. Cependant, tout comme Kazami, nous pouvons facilement identifier le rôle qu’ils tiendront dans le groupe. Nous avons le membre furri qui n’a pas confiance en lui et qui est très réservé, ainsi que la fille mystérieuse, qui parle peu et qui semble prendre des décisions dans son coin… Une Ayame bis peut-être ? 

Les deux sans nom… Et un Patrick spotted 😀

Quoi qu’il en soit, tout ce beau monde se voit téléporter directement dans une zone inconnue avec un DNJ (PNJ dans le monde virtuel) afin d’y faire une mission secrète dans le but de le protéger d’une armée d’une quarantaine d’enne… Ah non, juste 3 mécha, tout moche en plus, qui semble être là juste pour servir de chair à canon pour nos 4 héros et leur magnifique gunpla (Justice Knigth , Walking Dome et Valkylander), tous plus beau les uns que les autres.

Notre magnifique quatuor
L’armée d’une quarantaine de gunpla hein…
PTDR vous êtes qui ?

C’est durant cette bataille que nous apprendrons plus sur les 4 protagonistes et leur gros problème, oui, car dans une mission en coopération, il y a le mot coopération et ça on verra très vite que ça sera le gros défaut à corriger. Seul Hiroto semble comprendre comment gérer en restant en retraite et en analysant les ennemies afin d’agir et de carry le groupe via son Core Gundam et son équipement modulable .

Core Gundam ou Earthree Gundam ????

Une scène de bataille plus tard donc, notre petit groupe va comprendre que le DNJ les a confondus avec les Build Diver, oui oui, les héros de la première saison qui ont moins galéré lors de leur première bataille de la saison. Et d’ailleurs, vous apprendrez qu’en changeant la majuscule d’une lettre, vous pouvez porter le même nom qu’un autre groupe, ça n’a aucune importance, mais visiblement, il faut bien le souligner dans l’animer, le point comique peut-être ?

Pas sûre que ça passe quand même

MON AVIS

Bref, ce premier épisode, comme je vous l’ai dit, n’a pas de grands intentions mise à part nous présenter les 4 personnages que nous allons suivre durant cette saison 2. Et d’ailleurs ça nous suffira pour identifier très vite qui sera le personnage que nous allons apprécier sur le tas et détester, perso, j’ai bien aimé Hiroto avec son petit air de Mikazuki (Iron Blooded Orphans powa) par contre Kazami va vite me sortir de mes gonds. Quoi qu’il en soit il est encore trop tôt pour répondre à la question de l’intro « la saison 2 sera-t-elle mieux que la 1 ?». Nous attendrons les prochains épisodes afin d’identifier l’ennemie et les liens avec la saison 1. Oui, car chose qu’il faut savoir, je fais exprès de cacher des éléments clé de l’intrigue dans le synopsis afin que vous alliez voir l’animé par vous-même. D’où le fait que je n’ai pas parlé de la réaction de Hiroto à l’entente du nom Build Diver ou bien sur sa recherche d’une jeune fille aux cheveux blonds et aux couettes. Pitié qu’ils ne nous fassent pas encore une fois le coup de l’IA comme Sarah s’il vous plaît.

Voilà qui conclut cette petite review de l’épisode 1 de Gundam Build Diver Re:RISE, disponible en simulcast sur la chaîne YouTube de Gundaminfo et sur Crunchyroll. A bientôt pour l’épisode 2 qui sortira peu de temps après celle-ci

Vous pouvez aussi retrouver toute la gamme de kits Build divers RE:rise sur notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *